Poster un message

En réponse à l’article :

L’Evangile du dimanche 4 février 2018

5è dimanche du T.O. Job 7,1-4.6-7. / Ps 147(146),1.3.4-5.6-7. / 1 Co 9,16-19.22-23. / Mc 1,29-39.

Tout réussit à Job jusqu’à ce que le malheur s’acharne sur lui sans qu’il puisse en comprendre les raisons. Sa vie n’est plus que ténèbres et tourments. Il demeure cependant tourné vers le Seigneur. Nous adhérons quelque part à la plainte de Job face aux lourds échecs, la souffrance et l’injustice. Or la réponse de Dieu serait de changer notre regard sur les faits et notre vie. Job a ainsi été amené à revoir sa relation avec les biens matériels et à reconstruire sa vie différemment. Jésus nous y invite avec Marc. Au chevet de la belle-mère de Simon, « Il la saisit par la main et la fit se lever » ; ce qui évoque l’expérience pascale. Jésus nous saisit également et nous libère de nos fièvres (nos activités effrénées manquant de sens), de tous les maux qui blessent notre humanité et nous font décliner. Quelque chose a changé : guérie, la belle-mère a renoncé à ses projets pour se mettre à servir le Christ. Quelles sont nos fièvres ? Quelles idoles nous aliènent sournoisement ? Reconstruire ma vie autrement… à commencer par quoi ?

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)