Poster un message

En réponse à l’article :

L’Evangile du Dimanche 25 Décembre 2011

25 décembre
Ce n’est plus le soleil qui sera pour toi la lumière du jour ; c’est le Seigneur qui sera pour toi la lumière pour toujours "
(Esaïe 60, 19)

Voici que se lève sur la paillle du monde une lumière première et dernière,
comme une coulée d’étoiles, un voile de douceur dans la nuit des cœurs.
Pour annoncer un commencement, il fallait bien un enfant !
un visage de tout-petit qui porte l’inouï :
Dieu s’entre-dit, dans notre histoire, il est à nos côtés pèlerin d’humanité.
Ceux qui goûtent cette présence sont en chemin vers leur naissance.
Ils abritent en eux une racine de lumière incomparable, à jamais inaltérable.

Poème de Francine Carillo
Francine Carillo est pasteure protestante à Genève.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)